Le patron de facebook va donner 99% de ses actions

C’est la nouvelle qui fait sensation sur Facebook en particulier et sur tous les réseaux sociaux en général.

Aussitôt annoncée , la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre sur les sites français comme fan-boost, vendeur de fans pour pages facebook.

Et il faut dire que pour une nouvelle, c’est une nouvelle !
A l’occasion de la naissance de sa fille, la petite Max, qui est née la semaine dernière, le patron de Facebook, Marc Zuckerberg, qui est aussi le plus jeune milliardaire du monde, a en effet annoncé vouloir donner 99% de ses actions dans le groupe Facebook.

Quel forme ce don extraordinaire prendra t-il ?
Pour l’instant, les modalités du don ne sont pas encore définies.

On ne sait en effet pas encore à quelle fréquence et pour quel montant ces actions seront vendues.

Mais en tout cas, il a été annoncé que les actions seraient données à une fondation portant le nom de sa femme.
Il semblerait donc que les nouveaux milliardaires de la Silicon Valley soient prêts à dépenser leur argent et à le dépenser tant qu’ils sont jeunes.

En effet, Marc Zuckerberg a seulement 31 ans et sa compagne, le docteur Priscilla Chan, 30 ans.
Leur modèle ? Bill Gates.

Bill gates, modèle du patron de facebook
Bill gates, modèle du patron de facebook

Le patron de Facebook n’a jamais caché son admiration pour le fondateur de Microsoft, à la fois pour la manière dont il avait transformé son entreprise en un véritable géant des télécommunications et de l’informatique mais aussi pour ses vocations philanthropiques.
Ce n’est pas la première fois que Marc Zuckerberg s’essaye à la philanthropie.

En effet, il avait fait don de près de 100 millions de dollars à des écoles publiques à Newark.

Le patron de facebook fait une donation a newark
Le patron de facebook fait une donation a newark

Si la nouvelle avait été relativement bien accueillie dans les médias et par le grand public, elle avait également suscité une opposition assez importante de la part de certains parents d’élèves et d’une partie des habitants de Newark. cf vidéo

Une chose est sûre, le fondateur de Facebook dit avoir tiré les leçons de cette expérience et réfléchit désormais à deux fois avant de se lancer dans une opération philanthropique.

Tout comme Bill Gates, ces nouveaux bienfaiteurs souhaitent garder la main et contrôler la manière dont l’argent qu’ils donnent est dépensé.

Une charité à l’image de la culture californienne de la Silicon Valley, en quelque sorte, où chacun aime à être impliqué dans toutes les étapes du processus.

Dans sa lettre à sa future fille, Zuckerberg ne cache pas son désir d’influencer les politiques publiques et le débat public américain à travers les actions de sa fondation.

C’est pour cette raison que la fondation prendra la forme d’une entreprise à responsabilité limitée et non pas d’une ONG. Derrières les apparences généreuses, ce choix pose aussi beaucoup de questions.

Quid du nécessaire contrôle de l’Etat sur cette fondation ? Les grands patrons du Net chercheraient il à influencer la politique tout en étant très généreux ?
Seul l’avenir nous le dira.

L'avenue toute seule